Chevignat

Chevignat et Roissiat

Site et monument historiques, Patrimoine historique, Ville / Village à Courmangoux

  • Anciens villages de vignerons, villages "frontière" martyrisés au cours de l'histoire et en particulier pendant la Seconde Guerre mondiale, Chevignat et Roissiat sont aujourd'hui le point de départ de belles balades dans le Revermont.

  • Le hameau de Chevignat a pour origine « Chivisiacum », signifiant ""le domaine de Civisius"", nom de l'ancien occupant romain.
    Quant à Roissiat, son nom ancien est « Rothazia » qui provient de « Rotaticum », nom du péage prélevé sur les chariots.
    Les Celtes et les Romains s'étaient installés sur les pentes du Revermont, la plaine bressane n’étant qu’une forêt marécageuse. La voie romaine qui reliait Lyon à Besançon longeait le Revermont jusqu’à Coligny.
    Situés à la frontière du royaume de...
    Le hameau de Chevignat a pour origine « Chivisiacum », signifiant ""le domaine de Civisius"", nom de l'ancien occupant romain.
    Quant à Roissiat, son nom ancien est « Rothazia » qui provient de « Rotaticum », nom du péage prélevé sur les chariots.
    Les Celtes et les Romains s'étaient installés sur les pentes du Revermont, la plaine bressane n’étant qu’une forêt marécageuse. La voie romaine qui reliait Lyon à Besançon longeait le Revermont jusqu’à Coligny.
    Situés à la frontière du royaume de France et de la Comté de Bourgogne, Roissiat et Chevignat furent incendiés en 1637 par les Comtois, excédés des incursions françaises sur leur territoire. Mais c'est au XXe siècle que le traumatisme sera le plus grand, avec la déportation de certains des habitants et surtout l'incendie du 18 juillet 1944 (cf. mémorial du Grand Brûle). En 1949, la commune de Chevignat reçoit la Croix de guerre, pour ses actes de résistance et les sacrifices consentis.

    Depuis le XVe siècle, la vigne était devenue l’activité principale de ces villages. Les vins blancs de Roissiat étaient renommés. Mais l’arrivée des vins du midi via le train et le phylloxéra (apparu pour la première fois en 1876) mirent fin à cette culture. Reste une architecture de maisons de vignerons en pierre, disposant d’une cave sous l'habitation. Un escalier permet d’accéder à une pièce, autrefois unique, qui servait à la fois de chambre et de cuisine. Un second bâtiment est souvent accolé : grange ou étable surmonté de son fenil. Viticulture et élevage étaient souvent associés.

    De 1913 à 1937, le tram reliait le Revermont à Bourg-en-Bresse et passait par Roissiat et Chevignat. Bien entendu il transportait des voyageurs, mais aussi les pierres de la carrière de Roissiat et des animaux, le jour du marché à Bourg-en-Bresse. Remplacé aujourd'hui par une ligne d’autocar. Une partie de son tracé est encore visible.
    Parking autocar à Roissiat
  • Langues parlées

    • Français
Prestations
  • Accessibilité

    • Accessible en fauteuil roulant avec aide
    • Accessible en fauteuil roulant en autonomie
    • Absence de marches
  • Equipements

    • Aire de pique-nique
    • Toilettes
    • Parking à proximité
Ouvertures

Périodes d'ouverture

  • Toute l'année
    Ouvert Tous les jours
Non précisé
Sur place